jeunehommebrun

Le monde est petit mais les cœurs sont grands

Maître des pierres

Etudiant en économie je devais passer mon examen d’anglais dans un bâtiment faisant plus de 20 étages. Il allait se dérouler dans les parties les plus hautes de l’immeuble, en face de celui ci nous pouvions apercevoir un autre building construit à ses débuts en  forme de T, je pense que vous pouvez vous l’imaginer !  Malheureusement cet édifice était en ruine .. laissé à l’abandon sans que personne ne s’en débarrasse.

Revenons à mon examen et à ma professeur d’anglais, bon voilà je monte les étages, une fois arrivé en  haut je demande à ce qu’on m’indique la salle à un élève, mais l’élève disparu, n’ayant pas d’autre choix  je me résous à rentrer dans une salle se trouvant à côté des escaliers, une fois à l’intérieur je remarque que les élèves présents ne sont pas les mêmes que je coltine d’habitude, je m’arrête une seconde pour en être sûr, je regarde autour de moi, c’est alors qu’au moment où je me retourne je vois un visage qui m’est légèrement familier, une personne avec qui j’ai du parler une seule fois de ma vie et cela il y a bien longtemps.

  • – « C’est ici que je dois passer mon examen d’anglais »
  • – « Non je ne pense pas, ici ce n’est pas ton groupe »
  • – « Je me disais bien, bon je te laisse je vais chercher ma salle »

En sortant de la salle je décide d’aller vers la droite, car souvent les salles d’anglais sont côtes à côtes, heureusement car je déteste chercher.

Je me rappelle d’une chose en cherchant la salle, oui, avant de monter les étages de dos j’avais vu 2 de mes amis qui sont dans le même groupe entrain de rentre dans l’immeuble, je me suis donc dis que forcément s’ils sont dans la salle, ça veut donc dire que celle ci sera la bonne.

Me voilà entrer dans une salle de cours se trouvant proche de celle d’avant. Il n’y a personne à l’intérieur, je ne sais donc pas comment savoir si oui ou non je suis dans la bonne. Heureusement sur les tables il y a des indications dont je ne m’attendais pas  : « Nom Prénom 5 ème année d’étude » tout est indiqué.

C’est à ce moment que je vois entrer les 2 amis dont j’avais vu la silhouette et qui commence à prendre place. Je décide donc de faire la même, je recherche ma place une petite seconde et je m’assoie à côté d’un de mes amis car ma place était là. Après m’être assis la professeur rentre, et nous distribue les copies à nous trois. C’était une jeune femme pas très grande en taille, légèrement petite à mes yeux, elle devait avoir entre 30 – 35 ans, portait des lunettes de vues rondes.

Ah oui, j’oubliais de dire que je n’avais pas ramené mon numéro de candidat anonyme ou quoi que ce soit, j’espérai au fond de moi que ça ne poserait pas de problème, mais ça n’allait pas passer inaperçu, forcement haha ! et la professeur qui nous distribue les sujets était la correctrice, elle ne m’aimait pas oui, car je n’avais pas rendu un travail, mais passons !

J’ai terminé mon devoir je décide de sortir en écrivant mon prénom et nom, c’est à ce moment là que je décide d’aller dans une chambre étudiante, comment je me retrouve là ? me demandait pas je ne sais pas, n’y à qui elle était, je savais juste qu’elle se trouvait dans le même édifice que là où je me trouvais.

C’est dans cette même chambre que la prof est arrivé, mais il y avait comme un problème… elle s’était rétrécie au point de pouvoir tenir dans ma main, je n’avais pas très compris ce qu’il se passait… alors j’ai commencé à lui parler et à lui faire comprendre le problème, elle était déjà courante, j’ai essayé de l’aidé, mais rien n’y fait je n’ai pas réussi,  un truc encore plus bizarre c’était qu’une sorte de lumière émanait de cette petite dame..

Au moment de sortir je me suis dit pourquoi ne pas essayer de faire revivre le building se trouvant en face, je décide de m’envoler en face de celui-ci et je m’arrête juste devant.. il fallait que je me concentre pour pouvoir bouger tous les débris afin de reconstruire l’immeuble.. Je commence à faire un mouvement de la main, tout se reconstruit, mais comment dire… ça ne tient pas debout hahaha, dès que je lâche tout tombe, alors je décide de RAMENER chaque pierre à son emplacement initiale, mais rien n’y fait.. dès que je lasse ma concentration tout se casse à nouveau. Impuissant face à cet immeuble, je ne vois aucune autre solution que de partir.

Réalité virtuelle

vr

Se retrouver dans un monde complètement imaginaire et combattre des monstres légendaires avec ses amis vient d’être mon activité toute la nuit.

Des paysages de rêves, des sensations, des gens, des pouvoirs extraordinaires, non je n’invente pas, c’est bien ce que j’ai vécu le matin du 28/04/2016.

Au moment du réveil des personnes en blouses blanche me demande de les suivre, surpris j’accepte car cela m’a l’air intriguant. On me demande de m’asseoir sur un siège, similaire à celui que nous trouvons chez le dentiste, et là on me demande de mettre un casque avec 2 vitres en face des yeux, elles étaient de couleurs orange, on ne pouvait pas voir à travers.

Le casque sur la tête on me souhaite d’imaginer ce que je veux voir, ne sachant pas vraiment quoi penser, je décide de faire simple et d’imaginer un désert et là… énorme j’arrive à représenter visuellement ce que j’imagine, du sable en mouvement juste en face de mes yeux, je le ressens, je le vois et je l’entends.

Voici donc une citation de fin : « L’amour est une arme, la poudre est le déclencheur, le tir est la fin. »

Jeune homme brun

Ceci est donc mon premier article, je ne compte pas écrire grand chose, disons juste que c’est le début d’une grande histoire qui j’espère ne s’arrêtera jamais !

Disons que c’est déjà pas mal pour un début, avant de finir laissons une petite citation de fin !

« être haï par des personnes que l’on n’a jamais rencontré est signe de grandeur »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.